dimanche 30 octobre 2016

30/10/2016 Ce matin île face à Toronto, esta mañana, isla frente a Toronto 2/11 Otros paseos-autres balades

Ce matin, balade sur l'île en face de Toronto, superbe malgré un froid de canard. L'hiver serait il arrivé sans prévenir? Les écureuils courraient pour se protéger du vent glaciale et les vélos et les tables de jardins paraissaient en tenue estivales


Esta mañana paseo de tres horas por la isla frente a Toronto, bello lugar a pesar del frio. Como si el invierno hubiera llegado sin avisar, las ardillas buscaban protección y en los jardines las bicis y las mesas aun estaban expuestas.


                                                                      La Tour CN




Prenez un livre, deposez un livre!






Les chutes de Niagara et le bus scolaire!

samedi 29 octobre 2016

Toronto 29/10/2016


Sous une lumière gris perle où quelques rayons de soleil percent, apparaissent des gratte-ciels élégants habillés de verres argentés et dorés comme des femmes longues et minces qui flûtes de champagne à la main discutent lors d’un cocktail de luxe. En harmonie, des vestiges d’un passé plus lointain et plus simple. Des pubs à l’ambiance calfeutrée où on déguste la bière canadienne, délicieuse. Des citadins, majoritairement d’origine cosmopolite accueillent dans un anglais compréhensible et des sourires aidants. En déployant les cinq sens ont perçoit qu’ils forment cependant un tout intégré, où l’éducation les a façonnés. Personne ne traverse au rouge, pas un décombre sur les trottoirs, des mendiants, oui, mais ils reçoivent l’aumône… Au pieds des tours, le lac, les arbres mordorés d'automne invitent à la grande liberté, vaisje trouver l'Ours de M. Engel?  Joyeux wk d' Haloween!

Primeras impresiones de Toronto, cuidad de gran harmonía entre lo antiguo y los rascacielos que erguidos elegantemente parecen enjaular a la gente que trabaja en ellos para que puedan subir como la espuma. Espuma de su cerveza, Canadá, exquisita. En esta cuidad donde solo 40% de la gente es canadienses, nadie se burla de mi acento inglés y todos hacen lo posible por entenderme! Al pie de los rascacielos, lagos y árboles que le dan a esta inmensa ciudad un aire de libertad, encontraré por casualidad a Oso de M. Engel? Ellos se visten con camiseta de manga corta, yo con mi polar! Diría que la luz es gris perla con rayitos de sol que luchan por pasar ! Feliz fin de semana de Haloween!








vendredi 28 octobre 2016

Articulos prensa regional/Articles presse dans les Nouvelles du 12 -19 et 26 Octobre 16


Bye bye Laos 27-10-2016

Ce matin, le ventilateur s’est arrêté, je suis à Toronto 0°, voyage épuisant mais riche en apprentissages de la vie… Le passage à Savannakhet une musique accomplie ! La lumière verte sur le Mékong, la poussière, la chaleur, la nonchalance et surtout les sourires m’ont accompagnée jusqu’ici.  Jolie cité avec ses maisons coloniales délabrées et ses cinémas abandonnés… Duras s’est délectée de Savannakhet mais elle y a laissé son parfum. Au revoir au Laos avec la cérémonie du Bacie, mon âme y est restée.


Esta mañana el ventilador se ha parado, estoy en Toronto 0°, viaje agotador pero rico en experiencias de toda clase. La luz verde del Mékong, el polvo, la calor, la tranquilidad y sobre todo las sonrisas me han acompañado hasta aquí. Bella Ciudad con sus casas coloniales a mitad caer y sus cines abandonados… Duras disfrutó de Savannakhet y le dejó su perfume. Despedida de Laos con un Baci ceremonia que me ha dejado el alma ahí.





samedi 22 octobre 2016

Soleil couchant sur le Mékong- Atardecer sobre el Mékong 22/10/2016

22/10/2016
Douceur, douceur, douceur du Laos! Grands changements de ce pays que j'aime! Couché du soleil sur le MeKong, Vientiane, demain en route vers Savannakhet et Duras...
Dulzura, dulzura, dulzura de Laos, cambios gigantes en este pais al que quiero! Sol acostandose sobre el Mekong, Vientiane. Mañana camino hacia Savannaket y Duras...










jeudi 20 octobre 2016

Salida de India hacia Laos por BKK/ Départ de L Inde vers le Laos par BKK 20/10/2016

Adiós a la apasionante India, bienvenida a la tranquila Laos pasando por Bangkok donde me han arreglado las gafas sin costarme nada, regalo porque el Rey ha muerto, !viva el Rey! Mas viajo y mas tengo ganas de hacerlo... Somos tantos y tan diferentes...
Au revoir la passionnante Inde! Arrivée à la douce Laos en passant par Bangkok où on m'a arrangé les lunettes au frais du Roi, le Roi est mort, vive le Roy! Plus je voyage et plus j'ai envie de voyager, nous sommes tellement et si différents!








samedi 15 octobre 2016

Premiers jours à Delhi, douce, effrénée, énergisante, épuisante, caléidoscope de couleurs, senteurs, sons. Mosqués, Red fort, tombe de Hulayum... marchés, ruelles, grandes avenues, maison de Nerhu parcs et ... des écureuils gris qui vous embrassent les mains... 
Primeros dias en Delhi, dulce, loca, enérgica, agotadora, prisma de colores, olores, ruidos, parques, callejuelas, avenidas gigantes, mercados, Red fort, Tumba de Hulayum, casa de Nerhu ardillas grises que besan las manos...












mardi 11 octobre 2016

11-10 2016 Gorée

Hier visite de Gorée, les 39° à l'ombre n'ont pas empêché que j’ai des frissons, des larmes et une demande de pardon comme préalablement l’ont fait, le pape, Obama Mitterrand et d'autres. Superbe île, baobab de rêve et comble des combles pour moi l’école Mariama Bâ pour la formation de jeunes filles douées et motivées ! Pour finir avant de prendre le bateau bain dans l’océan et discussions auprès de jeunes dames bébés aux dos qui vendaient des colliers en pierres.

Ayer visita de Gorée, los 39° (sombra) no han impedido que tuviera frio y que las lagrimas hayan caído, he pedido perdón como hizo anteriormente, el papa, Obama, Mitterand y muchos otros ! Isla preciosa, baobabs de sueño y parra colmo una escuela Mariama Bâ para la formación de jovencitas inteligentes. Antes de coger el barco, bañito en el Océano y dicusiones con señoras cargando bebés sobre la espalda que vendían collares de piedras. 







samedi 8 octobre 2016

3. Dakar le 8 octobre 2016


Un brin de connexion… Mon départ d’Aswan vers Dakar a été mouvementé. Pour des raisons  mystérieuses ma valise est partie vers Dakar mais moi je suis restée à terre en Ethiopie, ce qui m’a permis de me balader et dormir à Addis Ababa. La ville est en altitude, mon cœur a battue à belle allure mais il s’est calmé à la rencontre de belles personnes. Après cet intermède inopiné je me suis retrouvée (9h d avion) à Dakar atterrissant par l’océan entre le cimetière musulman et le chrétien. Oui, ma valise m’attendais de pied fermé, merci à l’organisation africaine ! Guerald, le frère de l’épouse de mon cousin par alliance, au grand sourire m’a accueillie à l’aéroport et m’a conduite dans la famille de Leontine (Tina). Famille sénégalaise aux multiples origines, Vietnam, Allemagne, Espagne… Tina, sacrée déesse, grande, forte, habillée de la robe du pays soyeuse et colorée, des fines tresses entourant son magnifique visage et ornant ses cheveux un ruban rouge  comme la lumière sur Dakar. Début d’une très belle amitié qui se tisse autour des repas aux épices et senteurs du monde entier. Tina chante, danse, ri, parle et cuisine comme un ange, c’est son métier. Autour d’elle, sa fille Francine, oncles, cousins, ces aides en cuisine Awa… habitent dans l’allégresse des personnes qui ont le temps de passer du temps ensemble. Visite du marché du Karmel et de la jetée sur l’océan, la ville est en mouvement, langoureuse, chaude, colorée. Les hommes et les femmes sont beaux, et d’une élégance extrême...

Visite du monument à la renaissance africaine : impressionnant !


mardi 4 octobre 2016

04 /10/ 2016 en chemin

Le Nil coule lentement, le temps s'étire, la chaleur écrase...

Je pars dans 2 heures de ce bel hôtel, le Old Cataract

 (Hier midi au journal tv de France 2 ils en parlaient!)
 ou Agatha Christie a tant écrit,

 j'ai été heureuse... je pars vers le Sénégal, un autre fleuve, une

 autre femme écrivaine d'exception Mariama Bâ... 25 heures de

 
route, je sais que cela en vaut la peine!

El Nilo baja despacio, el tiempo se alarga, el calor achicharra...

Dentro de dos horas me voy de este maravilloso Hotel: Old 

Cataract donde Agatha Christie escribió largo y tendido y donde he 

sido muy feliz hacia Senegal, otro rio otra autora, Marima Bâ... 25 


horas de viaje, sé que valdrá la pena!